Conservation

Cette page présente quelques exemples d'action de conservation menées au sein des départements de la nouvelle région. Des actions en faveur de la biodiversité, et plus particulièrement des Amphibiens et des Reptiles.

Deux-Sèvres - action ponctuelle en faveur de la reproduction de la Grenouille rousse (DSNE, Deux-Sèvres)

Un bénévole et adhérent de DSNE a alerté DSNE début 2018 concernant une menace pesant sur une population de Grenouille rousse sur la commune de Lezay. Celle-ci se reproduisant dans un élargissement de fossé emprunté par des engins motorisés et personnes à pied, des panneaux temporaires ont été disposés afin de prévenir les usagers et de limiter les perturbations le temps du développement des pontes. Cette action se poursuit si nécessaire.


Pose d’affiche temporaire de vigilance sur une zone de reproduction de la Grenouille rousse (DSNE - Florian Doré)

L’implication bénévole et salarié permet le suivi annuel par dénombrement de pontes de Grenouille rousse de plusieurs populations dont celle du site CEN NA des Prairies de Lezay et en périphérie. Les connaissances acquises depuis 2012 sur ce site ont incité le CEN NA à réviser son périmètre d’intervention globale afin de prendre en compte la métapopulation connue de Grenouille rousse. Ainsi le nouveau périmètre (voir figure suivante) prend désormais en compte tous les sites de reproduction connue de la Grenouille rousse sur ce site. Ce nouveau périmètre a été validé en Conseil Scientifique et Technique en janvier 2019.

Generic placeholder image

Extension du périmètre d’intervention globale du CREN Poitou-Charentes sur le site des Prairies de Lezay en Deux-Sèvres


Action de conservation en faveur de l'Alyte accoucheur (DSNE, Deux-Sèvres)

Suite à un constat de rénovation de murets de pierre dans le Jardin des Plantes à Niort, une alerte a été émise à la ville de Niort quant à l’intérêt de ces murets pour la biodiversité dont les Amphibiens et plus particulièrement l’Alyte accoucheur. En effet ce site est connu pour héberger une population de ce petit amphibien en plein cœur de ville. Des préconisations ont été apportées aux personnes en charge du projet et suivi afin de consolider la disponibilité en gite pour l’Alyte accoucheur : création de loges dans les murets, conservation de fissures.

Murets du Jardin des Plantes de Niort après restauration et prise en compte des préconisations de gestion en faveur de l’Alyte accoucheur (DSNE - Florian Doré)

Suite à la découverte d’une population de Sonneur à ventre jaune par un bénévole de DSNE ces dernières années dans la vallée de la Sèvre Niortaise (79), des mesures de conservation sont entreprises depuis en lien avec l’exploitant agricole et le syndicat mixte à la carte du Haut Val-de-Sèvre (création d’un exclos, création d’ornières) afin de dynamiser la population dont les effectifs semblent très faibles. Un suivi de la population et de l’efficacité des mesures entreprises est en cours.

Mise en place d’un exclos et création d’ornières en faveur du Sonneur à ventre jaune (DSNE - Florian Doré)


Etat des connaissances sur le Sonneur à ventre jaune, Bombina variegata sur les sites Natura 2000 de la Nouvelle-Aquitaine (GMHL, Nouvelle-Aquitaine)

En France, le Sonneur à ventre jaune, Bombina variegata a largement régressé et apparait aujourd’hui rare et menacé. Depuis 2011 il bénéficie d’un Plan National d’Actions. L’espèce, encore bien présente sur le territoire Limousin, a fait déjà fait l’objet de nombreux suivis et études.
Ce projet s’inscrit dans la continuité du PNA et se veut être un outil à destination des animateurs/trices Natura 2000 afin de les former sur cette espèce et son écologie ainsi que sur les différentes mesures Natura 2000.
Ainsi ce projet a pour objectif d’accompagner les structures animatrices de site Natura 2000 où l’espèce est présente afin qu’elles puissent mettre en oeuvre les outils à leur disposition en faveur de l’espèce.
Ce programme a débuté en 2020 et a pour but d’harmoniser les protocoles de recherche et de suivi sur cette espèce pour mieux connaitre sa dynamique et son état de conservation. Des protocoles communs permettront d’évaluer de façon pertinente l’état de conservation de l’espèce en Nouvelle-Aquitaine et les mesures de protections à mettre en place.
L’amélioration des connaissances est une étape primordiale pour envisager la mise en place d’actions de conservation efficaces. Le protocole permettant répondre à ce besoin sur les sites Natura 2000 consiste en :
•    L’actualisation de la présence de l’espèce sur les sites
•    Une prospection fine des sites à la recherche de l'espèce pour trouver de nouveaux sites
•    Une estimation de la taille des populations présentes afin de connaître la dynamique de la population et de proposer les mesures de conservations appropriées.
Le GMHL porte ce projet et est accompagné des associations compétentes sur le sujet et sur les territoires concernés : Charente-Nature, Vienne Nature, Cistude Nature, Deux-Sèvres Nature Environnement.


Restauration d'une mare communale (Vienne Nature, Vienne)

L’intervention humaine est parfois nécessaire pour éviter qu’une mare ne se comble naturellement. Les mares constituent un lieu de vie nécessaire aux Amphibiens, mais en l’absence d’entretien, il arrive que certaines d’entre-elles se ferment naturellement. C’est notamment le cas pour une mare communale localisée à Nieuil-L’Espoir, dans le département de la Vienne. La commune souhaitant préserver cette mare, a souhaité que Vienne Nature réalise un diagnostic écologique de celle-ci et propose des mesures de gestion pour restaurer et préserver cette mare.

Réhabilitation d'un bassin d'orage (Vienne Nature, Vienne)

L’association Vienne Nature a été sollicitée dans le cadre d’une réhabilitation d’un bassin d’orage abritant des Amphibiens. La bâche de ce bassin se détériorant, la Direction Eau – Assainissement de Grand Poitiers envisage dans un premier temps une réparation temporaire de cette bâche et a souhaité connaître les modalités d’une telle intervention (période, vidange totale ou partielle…).  A terme, si cela est possible, il sera envisagé une restauration paysagère de ce bassin d’orage.

Appui de l’OFB pour stopper le comblement d’une mare privée (Vienne Nature, Vienne)

Le 16 juin 2020, l’OFB est intervenue pour stopper des travaux de comblement d’une mare par une entreprise de travaux public qui avait l’accord du propriétaire sur la commune de Bonneuil-Matour. L’OFB a sollicité Vienne Nature pour la réalisation d’une expertise batrachologique en urgence. Elle fut menée le 17 juin de nuit avec l’accompagnement d’un agent de l’OFB. Ce diagnostic a permis d’identifier très rapidement la présence de plusieurs espèces d’amphibien (5) dont certaines espèces inscrites à l’annexe IV de la Directive Habitat-Faune-Flore pour lesquels la destruction des habitats de reproduction est strictement interdite (Rainette verte, Triton crêté). Une procédure judiciaire en vue d’arrêter les travaux avec remise en état a été formulé par l’OFB auprès de l’entreprise, ce qui fut réalisée 3 jours plus tard. Parallèlement, l’OFB a dressé un procès-verbal à l’entreprise et l’a transmis au procureur de la république.
Cette action de partenariat OFB/APNE pour la conservation d’une mare pourrait être déployé plus souvent pour faire face aux comblements encore trop réguliers de mares abritant des espèces protégées.

Mare commune à Neuil-L'Espoir (Vienne Nature Clara Chaigne) - Comblement de mare privée à Bonneuil-Matour (Vienne Nature - Miguel Gailledrat)

Le Pastoralisme en Dordogne au bénéfice de la Biodiversité (Cistude Nature, Dordogne)

En Dordogne, Cistude Nature, en collaboration avec le Conservatoire des Espaces Naturels de Nouvelle-Aquitaine et le Conseil Départemental de la Dordogne, mène un projet innovant qui lie conservation écologique et reprise d'une activité agricole durable et raisonnée. La déprise agricole entraîne la fermeture des milieux sur les Causses de Dordogne. Ce phénomène contribue à la perte d'habitat patrimonial et des espèces rares qu’il abrite. C’est notamment le cas du Lézard ocellé, habitant de ces pelouses sèches et espèce en régression en France. Cette espèce est l'ambassadeur de tout un cortège faune et flore emblématique des pelouses calcaires. Pour sauvegarder ces habitats constitués de pelouses sèches et limiter leur fermeture liée à l'avancée de la forêt, une des solutions est de maintenir ces zones ouvertes grâce à un élevage ovin durable. Le pâturage sur ces pelouses calcaires contribue à l’alimentation du troupeau et permet un entretien écologique du site. Des sites pilotes abritant des populations de Lézard ocellé ont été identifiés pour cette alliance reprise agricole et conservation de la biodiversité. La reprise d'une activité agricole durable grâce à un élevage ovin est la solution de gestion idéale. Le pâturage entretient les pelouses rases et limite la fermeture du milieu, il préserve ainsi le patrimoine écologique de cet habitat comme le Lézard ocellé. L'aspect innovant de ce projet est d'accompagner l'éleveur dans son activité, de la mise en place de son élevage jusqu'à la vente de ses produits.