Vipère aspic

Vipera aspis aspis (Linnaeus, 1758)


  • 18
    observations

  • 15
    communes

  • 7
    observateurs

  • Première observation
    2008

  • Dernière observation
    2020
Anonyme - Berroneau Matthieu - Chaplet Mégane - De Reinach Hirtzbach Jérôme - Dugast Chloé - Eraso Miguel - Lasserre Valentin

Informations sur l'espèce

Vipère de taille moyenne à l’aspect caractéristique : serpent trapu, pupille fendue verticalement, présence d’un zig-zag parcourant le dos et nez retroussé. Les variations de couleur et de motif sont très nombreuses, du rouge au noir en passant par des nuances de marron ou de gris. La sous-espèce V. a. aspis se caractérise par une bande dorsale centrale pâle plus petite voire absente, une taille plus grande, des écailles céphaliques petites et non fusionnées. Le venin est jaune.
Vipera aspis aspis semble affectionner des milieux plus secs que zinnikeri, de type landes sèches, haies en bon état de conservation, lisières forestières.
La sous-espèce V. a. aspis est présente sur l'ensemble du territoire français à l'exception du nord, de la Corse (où il n'y a pas de vipères), et du sud-ouest. En Nouvelle-Aquitaine, elle est présente au nord d'une ligne Bordeaux - Agen.
Vipera aspis aspis est fortement menacée en plaine, notamment pour la disparition ou la dégradation des prairies et des bocages.
Non renseignée pour le moment
Vipera aspis atra Meisner, 1820 | Vipera atra Meisner, 1820

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles