Vipère aspic de Zinniker

Vipera aspis zinnikeri Kramer, 1958


  • 52
    observations

  • 17
    communes

  • 12
    observateurs

  • Première observation
    2018

  • Dernière observation
    2020
Anonyme - Berroneau Matthieu - Caldier Claire - Clement Luc - Faune-aquitaine.org - Lasserre Valentin - Lecoeur Carine - Legay Philippe - Loutfi Emilie - Meresse Noam - Molieres Mathieu - Prevost Anthony

Informations sur l'espèce

Vipère de taille moyenne à l’aspect caractéristique : serpent trapu, pupille fendue verticalement, présence d’un zig-zag parcourant le dos et nez retroussé. Les variations de couleur et de motif sont très nombreuses, du rouge au noir en passant par des nuances de marron ou de gris. La sous-espèce V. a. zinnikeri se caractérise par la présence d'une bande dorsale centrale plus pâle, une plus petite taille, des écailles céphaliques souvent fusionnées. Le venin est translucide.
En plaine, Vipera aspis zinnikeri semble affectionner des milieux relativement humides, de type landes à molinies. Elle est aussi observée dans des zones de landes plus sèches, et jusque sur la dune grise. Présente dans une plus grande variété de milieux en altitude.
La sous-espèce V. a. zinnikeri est présente dans le Sud-ouest et les Pyrénées. En Nouvelle-Aquitaine, elle serait présente au sud d'une ligne Bordeaux - Agen.
Vipera aspis zinnikeri est fortement menacée en plaine, notamment pour la disparition ou la dégradation des habitats de landes. La situation est meilleure en altitude, mais les destructions directes ou indirectes sont encore trop nombreuses. La Nouvelle-Aquitaine ont une responsabilité très forte vis-à-vis de cette espèce.
Non renseignée pour le moment
Aucun synonyme pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles